Mon bureau est-il organisé ? Voici comment optimiser le rangement de votre bureau

Il y a plusieurs écoles, plusieurs « courants de pensée » lorsque l’on parle de l’importance d’avoir un bureau rangé. Il y a ceux qui vous soutiendront jusqu’au bout qu’un bureau bien rangé et organisé est la clé d’une excellente productivité. Et puis il y a ceux, efficaces et toujours professionnels dans leur travail, qui ont un bureau digne d’un champ de bataille. Sont-ils l’exception qui confirme la règle, ou alors de réels ambassadeurs de la désorganisation volontaire et assumée, au service de l’efficacité ?

Pour une meilleure productivité, désorganisez votre bureau

Cela peut paraître étonnant, mais pourtant, une étude néerlandaise affirme qu’un bureau en désordre améliore nettement notre efficacité[i]. Plusieurs études déjà menées par le passé vont d’ailleurs dans ce sens. Une conclusion qui vient en opposition totale aux règles que nous apprenons depuis le plus jeune âge, selon lesquelles un bureau doit être rangé. Un point c’est tout. Mais le diktat du rangement a peut-être du plomb dans l’aile. Attention à la méprise. Un bureau digne d’une poubelle, sur lequel les dossiers s’entassent, avec les journaux gratuits, des emballages de gâteaux et des restes de déjeuner n’a rien d’un bureau désorganisé au service d’une bonne productivité.

Pour qu’ils soient efficace et serve votre professionnalisme, un bureau désorganisé doit être construit méticuleusement. Vous avez un doute ? Pourtant, c’est également ce phénomène que l’on observe dans certaines cuisines. Elles ne semblent pas rangées, de prime abord, mais le cuisinier trouve rapidement ce dont il a besoin et est toujours à l’heure. Pourquoi ? Car le chaos personnel, construit pas à pas, paraît totalement maîtrisé pour celui qui l’a engendré.

desordre bureau

 

Le désordre comme facilitateur de créativité

Dans la logique de montrer qu’un bureau qui n’est pas parfaitement rangé contribue à apporter une atmosphère de travail efficace, la chercheuse en psychologie Kathleen Vohs, de l’Université du Minnesota, s’est penchée sur le cas de nombreux bureaux à travers le monde. Au-delà du bureau en lui-même, elle conclue que « les pièces en désordre stimulent bien plus la créativité, et que c’est scientifiquement démontrable ».

Penser autrement, avoir de nouvelles idées, et sortir du conventionnel, autant de choses qu’il est possible de réaliser à condition de travailler dans une atmosphère qui n’apporte pas trop de sécurité et de confort. Cette zone de confort, dans laquelle nous baignons tous, peut se repousser en faisant vaciller, légèrement, l’espace de bureau. La preuve, même Albert Einstein avait un bureau digne d’un champ de bataille, lui dont on peut largement vanter l’esprit créatif. Il s’amusait d’ailleurs des critiques que cette façon de travailler attirait : « Si un bureau en désordre dénote un esprit en désordre, alors que dire d’un bureau vide ? ».

Évidemment, le désordre a une limite : le respect des autres. Si un indépendant peut tout à fait avoir une organisation de bureau anarchique, impossible d’en faire de même dans un espace de bureau partagé avec d’autres collaborateurs et collègues. Un minimum d’organisation s’impose.

Alors la prochaine fois que vous avez du mal à terminer la lecture d’un article qui vous propose des étapes pour créer et garder un bureau bien rangé, ou lorsqu’un collègue vous fera une réflexion sur votre manque d’organisation, n’hésitez pas à lui citer Einstein, et à partager notre article…

creativité

http://www.lefigaro.fr/vie-bureau/2015/11/04/09008-20151104ARTFIG00061-la-clef-de-la-producitivite-avoir-un-bureau-en-desordre.php