Bureaux : faut-il acheter ou louer ? Les éléments pour comparer

Est-il plus intéressant d’acheter ou de louer ses bureaux ? Cette question, de nombreuses entreprises se la pose chaque jour. Acheter ou louer son immobilier professionnel, c’est une question qui ne doit pas être balayée d’un revers de la main, et qui mérite une vraie réflexion. Plutôt que d’apporter une réponse définitive, qui dépend énormément de critères propres à chaque entreprise, nous allons tenter dans cet article de voir les points positifs et négatifs de chaque solution.

Acheter ses bureaux, de la sécurité mais pas de flexibilité ?

Acheter un bien immobilier à usage professionnel pour y implanter son entreprise semble être sur le papier la solution la plus logique, et d’ailleurs celle que doivent viser à terme les entreprises. Après tout, dans la sphère personnelle, on entend souvent qu’être propriétaire est un point essentiel pour les Français. Pourquoi en serait-il autrement en matière d’immobilier professionnel ? Devenir propriétaire de ses bureaux permet de se constituer un patrimoine et d’éviter de dépenser chaque mois de l’argent sous forme de loyer. Acheter ses bureaux est aussi un véritable gage de sécurité, le bail commercial classique n’étant plus appliqué, l’entreprise pouvant jouir de son bien comme elle l’entend sans limite de temps.

BureauxA

Apportons toutefois quelques bémols à l’achat de bureaux pour une entreprise. En cas de variation forte d’activité et notamment de baisse du chiffre d’affaires, l’entreprise risque bien de ne plus être capable de se payer ses locaux ! Avec une capacité d’autofinancement réduite, et d’autres charges pesant sur elle, l’entreprise peut se retrouver en difficulté avec un crédit au montant important contracté pour acheter les bureaux.

Louer ses bureaux, de la liberté à « fonds perdus » ?

Alternative à l’achat de locaux professionnels, la location est une solution retenue par de nombreuses entreprises. Il faut dire que la location de bureaux possède deux grands avantages :

  • La location c’est la liberté de pouvoir changer d’adresse et ainsi d’adapter la taille des bureaux mais aussi l’emplacement géographique de ces derniers en fonction de la vie de l’entreprise. Des bureaux modestes au départ, plus grand pour accompagner l’évolution de l’entreprise, puis dans une autre ville pour accélérer la croissance… Tout est possible ;
  • Deuxième grand avantage de la location de bureaux, pas besoin de se tourner vers une banque pour financer la domiciliation de l’entreprise ! Un coup de pouce peut être nécessaire de la part d’un organisme bancaire pour financer le dépôt de garantie voire même les premiers loyers, mais pour louer, il n’est pas nécessaire de recourir au crédit.

BureauxL

La location de bureaux possède un inconvénient majeur : les sommes versées chaque mois le sont à «  fonds perdus ». Alors qu’une entreprise propriétaire de ses locaux va rembourser un capital, une entreprise qui les loue paye un loyer… Il faut également faire attention sur le volet financier à la somme nécessaire en début de location pour pouvoir entrer dans les locaux. Entre les commissions exigées par certaines agences immobilières, les loyers à payer d’avance ou encore le dépôt de garantie, la facture est bien souvent salée pour l’entreprise en démarrage. D’où l’intérêt de louer des bureaux avec une vraie flexibilité, sans bail 3-6-9 par exemple, et avec un engagement limité comme le propose Symphony Partners.

Quel est la bonne solution ? La location est la solution qui apporte le plus de souplesse mais ne permet pas in fine de se construire un patrimoine immobilier. Acheter sur lequel professionnel est donc encore pour beaucoup d’entreprises une excellente solution car elle permet d’investir, mais attention l’effort financier important à réaliser. Entre la trésorerie à mobiliser et l’endettement à long terme (possibilité d’amortir l’achat sur 25 à 30 ans), l’acquisition de locaux ne sera pas en général la priorité des entreprises naissantes mais une problématique à prendre en compte une fois une réelle stabilité trouvée et une volonté d’investir sur le long terme.