Essor fulgurant du Coworking grâce aux nouvelles technologies !

Les nouvelles technologies accompagnent l’émergence du coworking et contribuent à la révolution que ce mode d’organisation du travail propose. Alors qu’il y a 20 ans, les lieux de coworking faisaient office d’espaces marginaux, ils sont aujourd’hui une réponse à la flexibilité souhaitée par de nombreuses entreprises.
 

Un environnement de travail stimulant et collaboratif

 
Quelle entreprise possède une vision sur 5 à 10 ans de l’espace dont elle a besoin pour ses collaborateurs ? Les grands groupes ? Les entreprises de taille intermédiaire qui ont atteint une stabilité et ont une croissance maîtrisée ? Même les plus grandes entreprises ont appris à ajouter une dose de flexibilité dans leur immobilier. La preuve, les espaces de coworking ne s’adressent pas uniquement aux porteurs de projets et aux start-ups. Il n’est pas rare aujourd’hui de voir des accords signés par des entreprises pour réserver 25, 50, 100 ou même plusieurs centaines de places dans de grands espaces de coworking.
 
Il s’agit d’une solution pour apporter un environnement de travail collaboratif et stimulant, gage d’un meilleur taux de rétention des talents dans l’entreprise. Il s’agit aussi d’un élément « de plus » dans l’offre à destination des collaborateurs, pour satisfaire les envies e changements et proposer parfois un bureau « satellite ».
 
On ne cherche pas simplement un bureau et un téléphone avec une connexion Internet. Il faut des services sur-mesure, au top niveau, semblables à ceux d’un hôtel cinq étoiles. Le concept du « pro-working », que nous avons évoqué récemment, répond à cette attente.
 

Les nouvelles technologies comme cœur du réacteur

 
Dans un espace de travail partagé, la connexion Internet doit être comme le café et disponible à la demande, avec une qualité irréprochable. La fibre est la norme, et le wi-fi ne doit pas faire défaut. Cette technologie visible n’est pas la seule pour faire tourner un espace de coworking. Dans la plupart de ces lieux, l’accès est sécurisé par des badges personnalisés, voire de la biométrie, ce qui permettent de profiter des bureaux parfois en 24/7.
 
Lorsque les bureaux sont utilisés, des services complémentaires non-intégrés peuvent être réservés à la volée : via un site Internet dédié ou une application, on réserve une salle de réunion ou on « bloque » un bureau de plus. Simplicité.
 
Du côté des gestionnaires de ces tiers lieux, les nouvelles technologies sont essentielles. Elles permettent de connaître le taux d’occupation et de gérer au mieux le turnover au sein des espaces, qui peut parfois monter à 5 % ou 10 % voire plus. On sait qui vient, quand.
 
Demain, une concentration est à attendre chez les acteurs du coworking, avec l’émergence de nouveaux grands groupes qui proposeront des lieux de travail conceptualisés et uniques. Alors que la frontière entre bulles personnelles et professionnelles continue de s’effacer, la flexibilité de l’organisation du travail va continuer de se développer. Les nouvelles technologies seront au cœur de cette ultime évolution, pour transformer chaque espace de coworking en bureau connecté. Il sera aussi bien équipé qu’au sein de l’entreprise, et aussi confortable qu’à la maison. Avec cette dose de technologie, les tiers lieux deviennent aujourd’hui attractifs, et deviendront demain l’endroit privilégié de nombreux travailleurs, la nouvelle norme pour bien travailler !
 
 

2018-12-10T11:20:18+00:0030 novembre 2018|Actualités, Histoire de Coworking|0 Comments

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.