Le coworking au secours des centres commerciaux en difficulté ?

Logé entre votre cordonnier et un restaurant à sushis, voici qu’un espace de coworking vient de faire son apparition dans le centre commercial du coin. Surprenant ? Des espaces de bureaux partagés commencent à apparaître dans les « mall » aux États-Unis. Ces immenses centres commerciaux, qui ont parfois des difficultés à remplir tout l’espace disponible, accueillent volontier cette nouvelle forme d’organisation du travail. Une tendance de fond qui peut apparaître en France ? Oui, et cela est nécessaire.
 

Les centres commerciaux au cœur d’une renaissance

Attaqués notamment par le déferlement du e-commerce depuis plus d’une décennie, les centres commerciaux n’en sont pas pour autant à genoux. Certes, la fréquentation des centres commerciaux est en recul est une véritable désertification est en cours. Ainsi, la vacance commerciale (nombre de boutiques vides dans les centres commerciaux) était en hausse entre 2016 et 2017 , passant de 9,97 % à 10,78 %.
 
Pour renaître, les centres commerciaux font face à de nombreux défis : ils se modernisent, s’agrandissent, et aident les enseignes implantées dans leur stratégie omnicanal. On voit également apparaître des concepts novateurs, avec la volonté de proposer une « expérience » du shopping. Des expériences surprenantes, des activités qui complètent le simple lèche-vitrine. Et si, en plus de ces actions, le renouveau passait par l’intégration de bureaux au sein même des espaces commerciaux ? Mixer commerce et travail, dans une mégastructure, pourquoi pas !
 

Le coworking à côté des boutiques

Aux États-Unis, l’apparition d’espaces de coworking au sein même de grands ensembles de shoppings est une réalité. Afin de combler les espaces laissés libres, et pour augmenter mécaniquement la fréquentation des « mall », les travailleurs sont invités à se fondre avec les commerces déjà en place. Exemple avec Macerich Partners, un des propriétaires les plus importants de centres commerciaux outre-Atlantique. La firme vient d’annoncer un partenariat avec la société Industrious, avec pour objectif d’implanter des espaces de bureaux partagés dans ses centres.
 
Le futur du retail et le futur du travail peuvent-ils se conjuguer ? Selon JLL, ce sont au total plus de 90 000 m² de surfaces disponibles dans les centres commerciaux qui sont actuellement concernés par des projets de coworking aux Etats-Unis. Un chiffre qui pourrait tripler dans les années à venir. Pourquoi ? Car les propriétaires de centres commerciaux ont tout intérêt à accueillir ces clients potentiels. Bien aménagés, ces bureaux peuvent rapidement trouver des locataires. Faire cohabiter le travail et le shopping sous un même toit, cela semble « vital » pour certains centres désertés.
 

Utiliser le coworking pour doper l’activité commerciale

Avec toutes les commodités à proximité, un accès souvent aisé en transport en commun ou en voiture, et des places de parking à foison… il faut avouer que les centres commerciaux sont taillés pour le travail partagé ! Mais au-delà de ce phénomène de colonisation en cours des centres commerciaux par les espaces de coworking, pourquoi ne pas voir cette nouvelle organisation du travail comme une réponse à d’autres problématiques ? Oui, les espaces de bureaux partagés ont un vrai rôle structurant à jouer dans les villes de demain.
 
En effet, dans les centres-villes en souffrance, qui font face à la fermeture de nombreux commerces, les bureaux partagés sont peut-être une réponse ! Ils peuvent permettre dans des villes de moyenne importance de conserver une fréquentation importante, et donc maintenir en parallèle les commerces. Ramener le travail en centre-ville, en centre-commercial, et partout ou l’activité foisonne, c’est construire une nouvelle façon de vivre.

 
 
 

Chiffre Codata Digest France 2018 https://www.codata.eu/divers/digest/2018-01/index.php?lang=fr#page/7