Le coworking, un outil à adopter pour booster le bien-être des salariés en entreprise

On associe souvent le mal-être au travail au cadre trop rigide de l’entreprise, aux méthodes RH dures, et aux maux liés à l’exercice d’une mission entre « quatre murs » devenus source de pression. Les bureaux traditionnels apportent – en les caricaturant – froideur, stress et travail dans un environnement jugé parfois comme impersonnel. Face à tous ces griefs, les bureaux partagés représentent-ils l’alternative idéale pour obtenir l’équation du bonheur au travail ? Oui.
 

L’environnement de travail, la clé pour éradiquer le mal-être des salariés ?

 
Il suffit de voir les différentes études qui se succèdent au sujet des travailleurs indépendants pour mesurer l’écart que ces derniers ont pris avec leurs homologues salariés. En « freelance », tout va bien ou presque. Sans hiérarchie directe, avec des missions variées et malgré le stress d’être son propre patron, les indépendants sont globalement plus heureux. C’est également leur environnement de travail qui influence cet état. À domicile ou via des espaces qui leur sont dédiés en coworking, ils renouent avec le bonheur au travail. Les salariés, eux, sont-ils cantonnés à être tristes et prisonniers des murs de leur entreprise ? Non !
 
Certains grands groupes expérimentent le hot-desking. Au sein de l’entreprise, les collaborateurs n’ont plus de bureau fixe, et bénéficient d’un espace dans lequel ils sont libres d’évoluer. Une bonne solution pour réduire le nombre de postes fixes et optimiser les coûts de l’immobilier… mais une pratique qui a parfois du mal à être acceptée par les collaborateurs ! Alors, les entreprises s’ouvrent au coworking et aux bureaux partagés. Oui, l’externalisation des mètres carrés est également une bonne affaire sur le plan purement financier, et est bien plus facilement acceptée. Les bureaux partager dans un tiers lieu peuvent en plus accélérer le retour du bien-être pour les collaborateurs.
 

Les travailleurs hors de l’entreprise sont-ils les plus heureux ?

 
Les salariés sont de plus en plus demandeurs d’un équilibre maîtrisé de leurs vies personnelles et professionnelles. Le recours au coworking est la solution idéale pour leur offrir cette perspective tout en rompant l’isolement inévitable avec le travail à domicile.
 
Travailler de manière ponctuelle ou régulière dans un bureau satellite et ne pas se rendre chaque jour dans les bureaux de l’entreprise apporte plusieurs atouts :

• Sur le plan environnemental : avec une réduction des déplacements, on limite le phénomène d’asphyxie des villes. Cela signifie un gain de temps pour se consacrer à sa famille, et moins d’heures perdues dans les transports.
• Sur le plan social : moins de stress, une meilleure qualité de vie et une meilleure articulation des temps de vies (entre l’univers personnel et professionnel). In fine, il faut s’attendre une productivité en hausse, les liens entre stress et efficacité étant clairs.
• Sur le plan économique : le travail à distance permet de recruter des profils très variés et de développer les talents au sein de l’entreprise notamment en conservant des personnes qui ne souhaitent pas déménager et où des personnes qui possèdent une situation particulière (difficultés d’accès à l’emploi, handicap).
 
La ville de demain sera une ville « des courtes distances » avec des modes de vie qui vont nous pousser vers plus de sobriété et un développement des relations de proximité. Les entreprises doivent saisir cet enjeu et accompagner leurs collaborateurs à utiliser le coworking. Une réponse aux enjeux environnementaux liés au transport quotidien, une réponse économique viable est avant tout un outil fort pour le bien-être et le développement personnel de chacun.

 
 

2018-12-10T11:20:18+00:004 décembre 2018|Actualités, Histoire de Coworking|0 Comments

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.