Le télétravail a connu en 2018 une augmentation de 25%

Selon les chiffres communiqués par Muriel Pénicaud, ministre du travail, le télétravail a connu en 2018 une augmentation de 25% dans les entreprises françaises. Une belle croissance portée par le travail à domicile, mais pas seulement… l’offre de bureaux partagés aide les entreprises et leurs collaborateurs à s’emparer de ce « droit au télétravail ».

 

Le télétravail se démocratise en France

Le regard porté sur le télétravail est-il en train de changer en France ? Il semble que les lignes bougent, et un chiffre suffit pour le prouver. 703 accords d’entreprises liés au télétravail ont été signés en 2018 contre 560 signés l’année dernière. Il faut avouer que les ordonnances Pénicaud – dont l’objectif a été de simplifier l’accès au télétravail – a aidé de nombreux salariés à passer le cap et à oser demander ce mode d’organisation du travail.
 
Pour rappel, la loi a créé une sorte de droit au télétravail, en simplifiant les démarches tant du côté de l’employeur que des salariés pour travailler à distance. Un simple accord par e-mail suffit pour qu’un salarié n’ait pas à se présenter au bureau pour effectuer une mission.
 
La croissance du télétravail pourrait se poursuivre en 2019 et bien au-delà. En effet, de l’avis de la ministre du travail, « le gouvernement estime à 60% la part des métiers où le télétravail serait possible ». Une forte marge de progression.

 

Le travail à domicile n’est pas la seule forme de travail à distance

Le télétravail à domicile est la solution qui arrive largement en tête lorsque l’on parle de travailler en dehors du bureau. En effet, parmi les salariés qui ont expérimenté le télétravail, ils sont 97 % à l’avoir fait depuis leur domicile. Mais d’autres solutions alternatives ne sont pas en reste. C’est le cas du travail dans un bureau satellite, possédé par l’entreprise, solution utilisée par 41 % des salariés. Le travail dans un espace partagé est également fortement utilisé, par 44 % des salariés.
 
Le télétravail n’est pas toujours synonyme de travail à domicile. En effet, sur le plan juridique, le télétravail peut se faire dans un tiers lieu. Il s’agit de « toute forme d’organisation du travail, dans laquelle un travail qui aurait pu être fait dans les locaux de l’employeur, est effectué par ses salariés hors ses locaux, de façon régulière et volontaire en utillisant les technologies de l’information et de la communication » . Le domicile, donc, mais aussi un bureau partagé par exemple.
 
Le recours à des bureaux partagés pour télétravailler prend tout son sens lorsque l’on sait que beaucoup de personnes n’ont pas à leur domicile un espace dédié à leur activité professionnelle. S’il faut poser l’ordinateur sur un coin de table dans la cuisine ou s’asseoir dans le canapé pour travailler… la productivité risque d’en prendre un coup. Voilà pourquoi les tiers lieux comme les bureaux partagés ou les espaces de coworking font partie du mix de solutions accessibles pour les entreprises qui veulent accompagner leurs collaborateurs au télétravail.

 
 
 

Article L-1222-9 du code de travail

2018-12-10T11:20:19+00:0012 octobre 2018|Actualités, Partage de bureau à paris|0 Comments

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.