Les Bleus champions du monde de passage à Paris pour célébrer la victoire

De retour de Russie, où ils sont allés chercher la deuxième Coupe du Monde de l’histoire pour la France, les Bleus sont allés présenter le trophée au public venu nombreux, aux abords des Champs-Elysées. Une visite parisienne rapide, mais relayée très largement dans les médias, offrant une nouvelle carte postale parisienne au monde entier.
 

Les Champs-Elysées en bleu, blanc, rouge

En juillet 1998, lors de la première victoire en Coupe du Monde de la France décrochée par Zinedine Zidane, Didier Deschamps ou Fabien Barthez, un bus impérial avait défilé sur l’avenue des Champs-Elysées. Face à la ferveur populaire, ce moment de communion – organisé au dernier moment – avait donné lieu à des images inoubliables… et quelques bousculades. On estimait alors à presque 1 million le nombre de supporteurs venus voir « la bande à Mémé » c’est-à-dire du sélectionneur Aimé Jacquet.
 
Pour fêter la Coupe du Monde 2018, les joueurs de l’Equipe de France de Football ont imité leur aïeux, mais avec un parcours cette fois-ci bien mieux aménagé et sécurisé. Le bus a ainsi descendu les Champs-Elysées de la place de l’Etoile à l’Elysée par la « voie Nord », à savoir la voie de gauche dans le sens de la descente (côté numéros pairs de l’avenue). Mais derrière une voie aménagée, et un cordon de sécurité formé par des policiers en mouvement.
 
Puis, dans le VIIIe arrondissement de la capitale, les joueurs s’en sont allés rejoindre le Palais de l’Elysée, pour échanger avec le Président Emmanuel Macron et une sélection d’invités (3 000 au total, avec de jeunes joueurs de l’AS Bondy, l’OCF Froges ou l’US Jeumon, clubs formateurs de certains joueurs champions du monde).
 

« On joue pour ce genre de moments »

La promenade parisienne écourtée, elle a toutefois permis de clôturer cet épisode footballistique si populaire. Le bain de foule, premier pour les Bleus exilés en Russie, restera dans leurs têtes. « On joue pour ce genre de moments. On est fier de rendre les Français heureux. Etre champion du monde c’est envoyer un message, c’est un passeport pour continuer à travailler et à faire encore mieux » expliquait Kylian Mbappé, sur le toit du monde du haut de ses 19 ans.
 
Quand à Olivier Giroud, l’attaquant des Bleus, il a exprimé sa fierté de recevoir la Légion d’honneur. «Ça représente beaucoup de recevoir la Légion d’honneur. Ça veut dire que tu as fait beaucoup pour ton pays. C’est une chance, un privilège. Je pense surtout aux combattants qui vont à la guerre et qui la méritent bien plus que nous. »
 
Au travers de leur visite rapide de Paris, les Bleus ont encore offerts au monde entier une nouvelle image des Champs-Elysées, en liesse. Combien de personnes sont venues communier ? Combien de fans ont convergé vers la Concorde ou l’Etoile ? Le cœur de Paris, et notamment le triangle d’or de la capitale, ont offert un bel écrin aux supporters venus célébrer la qualification en demi-finale, en finale, puis la victoire !
 

Des images de jours heureux qui impriment nos mémoires, et resteront pour l’éternité, comme cette deuxième étoile désormais placée sur le maillot. Vive les Bleus, Vive la France.

2018-07-18T17:02:44+00:0018 juillet 2018|Symphony Partners|0 Comments

Leave A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.