L’hyper-centre-ville, le lieu le plus recherché par les entreprises

Alors que les entreprises cherchaient souvent ces dernières années à se mettre au vert, à trouver de la tranquillité loin de la jungle urbaine voire même à préférer la périphérie moins saturée (et moins chère), il semble qu’un mouvement inverse s’amorce. Les entreprises semblent de plus en plus à la recherche de l’hyper-centre.

La périphérie, c’est fini

Selon les données compilées par le site de recherche de bureaux bureauxlocaux.com, l’hyper-centre est la destination préférée des entreprises. À Paris, les arrondissements préférés des entreprises sont le 8e, le 9e, le 1e et le 2e. Un engouement très fort car ces quatre arrondissements focalisent un tiers des recherches de la plateforme. Ils constituent le véritable hyper-centre de la capitale !

Paradoxal car ces arrondissements, bien que déjà retenus par certains grands groupes pour leurs sièges, sont avant tout des arrondissements résidentiels. Et alors ?

Lieu de vie / lieu de travail : même enjeu

Derrière cette recherche focalisée sur l’hyper-centre se cache un changement de mentalité. Les entreprises, et surtout les salariés, sont prêts à travailler là où ils vivent, et inversement. Travailler et vivre dans le même quartier, et disposer d’une vraie vie animée, de services et de commerce de proximité, c’est une nouvelle demande forte : moins de temps pour aller travailler, pas besoin de voiture. Les entreprises commencent à songer à réduire la taille de leurs bureaux pour se « reconnecter » avec les envies des salariés. Quitte à prendre une trottinette pour venir au bureau.

Exemple à Marseille. Toujours selon bureauxlocaux.com, « la demande de bureaux à louer à Marseille se concentre sur 5 arrondissements du bord de mer qui attirent près d’une recherche sur deux (45,6%) ». Des arrondissements qui ne sont pas faciles d’accès depuis l’extérieur de la ville, mais qui constituent le cœur de Marseille, et un cadre de travail idéal.

L’hyper-centre facilitateur de recrutement

Enfin, la recherche de l’hyper-centre est aussi motivée par des conditions de recrutement et de recherche des talents. En recherchant des quartiers résidentiels, les entreprises maximisent leur stratégie de recrutement, et aussi leur politique de communication. « Sortir de Paris » ou « passer le périph’ », voire multiplier les trajets en métro, cela devient contre-productif et repousse les jeunes générations. A rebours d’un bon recrutement. Pour attirer les talents et les convaincre, l’emplacement devient un argument.

Des bureaux qui vivent

En hyper-centre ou non, les bureaux de l’entreprise de demain doivent en tout cas prendre en compte la transformation en profondeur des organisations du travail. On casse les cloisons, on apporte de la souplesse, et on invite le digital pour que le bureau devienne un espace vivant, dans lequel on aime vivre. Pas une seconde maison, mais un vrai bureau.

Si vous vous reconnaissez dans le profil de ces entreprises qui recherchent un emplacement en hyper-centre à Paris, et qui veulent disposer de tous les atouts de bureaux modernes, ouverts, équipés et flexibles, découvrez les offres de Symphony Partners. Nous disposons de nombreux bureaux à louer dans le 8e arrondissement de Paris. L’hyper-centre. Le cœur de la plus belle ville du monde.