Nouvelle levée de fonds pour WeWork

WeWork continue son expansion avec une nouvelle levée de fonds

Le leader mondial des espaces de bureaux partagés (qui ne possède pour le moment qu’un espace à Paris), a annoncé son intérêt de se développer sur le marché asiatique !
Mieux, avec l’investissement d’un géant japonais, WeWork est aujourd’hui une entreprise valorisée 20 milliards de dollars, devenant ainsi une licorne 1 du coworking. Retour sur ce succès impressionnant.

WeWork : Un leader mondial qui en veut toujours plus

Au début du mois d’août 2017, l’entreprise américaine d’espaces de bureaux partagés WeWork a confirmé son intention d’accroitre son expansion mondiale, en ciblant en particulier le marché asiatique. L’acteur le plus important sur la planète en matière d’espace de bureau partagé annonçait pour l’occasion un investissement massif de 500 millions de dollars pour l’expansion de ses antennes en Asie du sud-est. Le but ? Offrir des espaces en dehors des grandes villes déjà bien couvertes comme Shanghai, Pékin ou Hong Kong.
Une annonce qui venait confirmer la forte percée de WeWork en Asie, après qu’une levée de fonds de 500 millions de dollars ait été annoncée deux semaines auparavant. Une somme utilisée en partie pour acheter Spacemob, concurrent singapourien, et une autre partie pour apporter des fonds propres à la filiale chinoise de WeWork. Mais la nouvelle annonce d’une levée de fonds à la fin du mois d’août vient faire définitivement basculer WeWork dans le monde des grands.
Le leader mondial du coworking a en effet bénéficié d’un investissement de la part du géant japonais Softbank, à hauteur de 4,4 milliards de dollars. Désormais, WeWork est valorisée 20 milliards de dollars !

Une ascension fulgurante vers la bulle de l’immobilier d’entreprise ?

Difficile d’imaginer en 2010, lorsque Adam Neumann et Miguel McKelvey ont fondé WeWork, que l’entreprise deviendrait une licorne sept ans plus tard, à la conquête du monde entier. Avec déjà plus de 10 milliards de dollars en capital, dont une majorité issue de Softbank, la marque possède aujourd’hui une implantation dans une cinquantaine de villes au monde, couvrant ainsi 16 pays, dont la France.
Le leader des espaces de bureaux partagés emploie quelques 2 000 personnes, et annonce recevoir chaque jour dans ses locaux 130 000 utilisateurs ! Comment expliquer le succès de WeWork ? Car au-
delà de la possibilité de louer des bureaux, c’est une véritable plate-forme communautaire mondiale que WeWork propose à ses utilisateurs, en appliquant les codes déjà rodés de la Silicon Valley. On ne loue pas un espace de travail mais on se connecte à un réseau et l’on trouve au choix des clients, des partenaires, des prestataires… bref, un écosystème ! 50% des personnes chez WeWork font du business ensemble. Mieux, WeWork propose des services annexes comme l’assurance-santé, des facilités bancaires ou encore des tarifs privilégiés pour les livraisons Amazon.
Le cœur de métier de WeWork reste pourtant la location de bureau pure et dure, du coworking sous sa forme la plus claire, mais avec un positionnement haut de gamme. On y retrouve par exemple des
prestations dignes des grands groupes. Les travailleurs pourront ainsi profiter du café et des boissons à volonté, des espaces de réunion fermés … tout comme nous le faisons chez Symphony Partners, avec tous nos espaces de bureaux dans Paris ☺ !

1 Se dit d’une entreprise spécialisée dans les nouvelles technologies, qui a souvent moins de dix années d’existence et qui est valorisée plus d’un milliard de dollars avant même d’être cotée en bourse.